Rassemblement JMV à Paris et l’Haÿ-les-Roses


Publié le 12 août 2019 Rencontres

C’est parti ! Le rassemblement JMV France est commencé. Les enfants, les jeunes et les responsables arrivent des différentes équipes de France à l’Haÿ-les-Roses.

L’ami du clown que nous avions rencontré l’année dernière est revenu nous faire une petite surprise à la veillée du vendredi soir. Durant cette veillée, nous avons joué, chanté, partagé et prié ensemble.

Le samedi, nous avons joué en équipes afin de reconstituer différents puzzles qui nous donnaient des indices de ce que l’on allait découvrir l’après-midi. Nous avons réalisé des défis : à chaque défi réussi, nous gagnions deux morceaux de puzzle. Il fallait découvrir :

  • la Chapelle Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse,
  • la Médaille Miraculeuse,
  • le chapelet,
  • le logo JMV,
  • Sainte Catherine
  • et Marie.

L’après-midi, nous sommes partis découvrir la chapelle, Sainte Catherine, le sens du chapelet…

Nous avons aussi fabriqué notre chapelet.

Le soir, nous nous sommes rassemblés à la chapelle où nous avions préparé une veillée mariale où tout le monde était invité.

Le dimanche, nous nous sommes retrouvés pour partager l’Eucharistie à la chapelle Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse.

Quelques jeunes nous racontent ce qu’elles ont vécu :

Ce séjour m’a permis de découvrir un endroit et une maison que je ne connaissais pas. De plus, cela m’a permis de rencontrer d’autres membres des JMV de France.

Marie-Princesse

Ce séjour à l’Haÿ-les-Roses m’a beaucoup appris. J’ai appris à travailler en équipe, à habiter en communauté avec d’autres personnes que je ne connaissais pas auparavant.

Marie-Noémie

Ce séjour à l’Haÿ-les-Roses m’a fait beaucoup de bien : vivre avec les autres, jouer ensemble, manger ensemble… Tout faire ensemble comme une vraie famille.

Marie-Michelle

Nous nous sommes beaucoup amusées, nous avons beaucoup partagé. On s’est fait beaucoup d’amis. Nous avons bien mangé. C’était génial ! J’aimerais que le prochain rassemblement soit plus long.

Théa et Natalia